kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

SM01

Citroën SM coupé

La Citroën SM est une automobile sportive de grand tourisme, développée par le constructeur automobile français Citroën en mars 1970. Malgré diverses avancées techniques, elle a une carrière très courte qui s'achève en 1975. Elle reste pourtant un des modèles mythiques de la marque recherché par les collectionneurs notamment pour son moteur V6 Maserati.

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

AL01

Alfa Romeo Montreal

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

AL02

Alfa Romeo Spider GTV

L'Alfa Romeo Gtv est également appelé par les puristes "916", son numéro de projet, pour la distinguer de sa devancière homonyme l'Alfetta GTV. Dessinée par Enrico Fumia du carrossier Pininfarina, elle a été présentée en avant-première au Salon de l'Automobile de Paris en 1994. Commercialisée à partir de 1995, elle restera en production jusqu'en 2006 lorsqu'elle sera remplacée par la Brera.

C'est la dernière voiture à avoir été fabriquée dans la célèbre usine Alfa Romeo Arese. À la suite de la mise en sommeil de l'usine en 2000.

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

AL03

Alfa Romeo Spider GTV

L'Alfa Romeo Gtv est également appelé par les puristes "916", son numéro de projet, pour la distinguer de sa devancière homonyme l'Alfetta GTV. Dessinée par Enrico Fumia du carrossier Pininfarina, elle a été présentée en avant-première au Salon de l'Automobile de Paris en 1994. Commercialisée à partir de 1995, elle restera en production jusqu'en 2006 lorsqu'elle sera remplacée par la Brera.

C'est la dernière voiture à avoir été fabriquée dans la célèbre usine Alfa Romeo Arese. À la suite de la mise en sommeil de l'usine en 2000.

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

AL04

Alfa Romeo 159

L'Alfa Romeo 159 est une berline sportive de luxe fabriquée par le constructeur italien Alfa Romeo, filiale du groupe Fiat Automobiles, de 2005 à 2011 au style extérieur réalisé par Giorgetto Giugiaro en collaboration avec le Centro Stile Alfa qui lui donne un caractère esthétique latin, dynamique et affirmé.
Le moteur 6-cylindres provient d'une base de Holden en Australie mais a été retravaillé chez Alfa Romeo en Italie pour le haut-moteur.
En 2005 est lancée la version break, appelée Sportwagon et en 2008, la 159 berline et break sont restylées.
Le 2 septembre 2011, Alfa Romeo annonce la fin de la production de la 159 dans l'usine de Pomigliano d’Arco, où sera désormais assemblée la toute nouvelle Fiat Panda. Un prix trop élevé et des erreurs marketing ont écourté sa carrière.

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

AL05

Alfa Romeo 159

L'Alfa Romeo 159 est une berline sportive de luxe fabriquée par le constructeur italien Alfa Romeo, filiale du groupe Fiat Automobiles, de 2005 à 2011 au style extérieur réalisé par Giorgetto Giugiaro en collaboration avec le Centro Stile Alfa qui lui donne un caractère esthétique latin, dynamique et affirmé.
Le moteur 6-cylindres provient d'une base de Holden en Australie mais a été retravaillé chez Alfa Romeo en Italie pour le haut-moteur.
En 2005 est lancée la version break, appelée Sportwagon et en 2008, la 159 berline et break sont restylées.
Le 2 septembre 2011, Alfa Romeo annonce la fin de la production de la 159 dans l'usine de Pomigliano d’Arco, où sera désormais assemblée la toute nouvelle Fiat Panda. Un prix trop élevé et des erreurs marketing ont écourté sa carrière.

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

AL06

Alfa Romeo Brera

L'Alfa Romeo Brera sous sa forme de série a été présentée pour la première fois au Salon de l'automobile de Genève de 2005. Cette version a conservé de nombreux traits esthétiques du concept mais a été diminué en taille. Certains détails confirment la vocation sportive de ce nouveau coupé Alfa Romeo, comme la double sortie d'échappement chromée ou encore les triples optiques de phares avant.
Les motorisations essence de la Brera sont également au service de la sportivité avec une version de base 2.2 JTS de 185 ch (traction uniquement), jusqu'à une version plus poussée : le V6 3.2 de 260 ch disponible en traction ou avec la transmission intégrale Q4 (boîte manuelle ou automatique "Qtronic"). À noter que ce V6 3.2l est d'origine GM (Général Motors), et a notamment été employé dans des Holden (marque du groupe GM). Ce V6 fait partie de la gamme HFV6, aussi appelé Alloytec

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

AL07

Alfa Romeo 159 SW

L'Alfa Romeo 159 est une berline sportive de luxe fabriquée par le constructeur italien Alfa Romeo, filiale du groupe Fiat Automobiles, de 2005 à 2011 au style extérieur réalisé par Giorgetto Giugiaro en collaboration avec le Centro Stile Alfa qui lui donne un caractère esthétique latin, dynamique et affirmé.
Le moteur 6-cylindres provient d'une base de Holden en Australie mais a été retravaillé chez Alfa Romeo en Italie pour le haut-moteur.
En 2005 est lancée la version break, appelée Sportwagon et en 2008, la 159 berline et break sont restylées.
Le 2 septembre 2011, Alfa Romeo annonce la fin de la production de la 159 dans l'usine de Pomigliano d’Arco, où sera désormais assemblée la toute nouvelle Fiat Panda. Un prix trop élevé et des erreurs marketing ont écourté sa carrière.

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

AL08

Alfa Roméo 8C Competizionne

Conçue par Alfa Romeo, la 8C Competizione dérive directement du concept car qui suscita l’admiration au Salon de Francfort 2003 et elle a fait appel aux meilleures ressources techniques et industrielles du Pôle Sportif Alfa-Maserati.

Elle s’inspire du passé glorieux du Constructeur, dont elle réactualise les valeurs de la technologie et de l’émotion. Son nom déjà évoque la grande tradition sportive d’Alfa Romeo : le sigle 8C caractérisait, dans les années 30 et 40, les voitures équipées du très révolutionnaire moteur huit cylindres mis au point par le concepteur Vittorio Jano. Et « Competizione » se veut un hommage à la “6C 2500 competizione”, coupé sport confié en 1950 au mythique équipage Fangio – Zanardi lors de la célèbre “Mille Miglia”.

Dotée du V8 M145 (Ferrari-Maserati) qui développe 450Ch, elle bénéficie d’une carrosserie de coupé fluide et sensuelle. Seulement 500 exemplaires produits de 2007 a 2010.

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

AL09

Alfa Roméo Stelvio QV

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

F01

Ferrari 166MM

La Ferrari 166 est une automobile de course et de route, du constructeur automobile italien Ferrari, produite entre 1948 et 1953 à une centaine d'exemplaires. Déclinée en de nombreuses variantes de carrosserie, et propulsée par un moteur V12 de 2 L, son nom, 166, correspond au volume arrondi de chaque cylindre (1995 cm³ / 12 soit 166,25 cm³ par cylindre). Première Ferrari à la fois de Grand Prix automobile, puis de route de l'histoire de la marque, elle permet à Enzo Ferrari d'établir sa légende en compétition automobile et comme constructeur de voiture de sport GT.

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

F02

Ferrari 375MM Spider Vignale

Dérivée de la Ferrari 375, elle est conçue pour participer au Championnat du monde des voitures de sport2. Elle sera pilotée par Alberto Ascari et Luigi Villoresi lors des 24 Heures du Mans 1953, et par la paire Giuseppe Farina - Mike Hawthorn pour la victoire lors des 24 Heures de Spa la même année.

Toujours en 1953, elle s'impose encore à l'issue des 1 000 kilomètres du Nürburgring avec Ascari et Farina, permettant du même coup à Ferrari de devenir le premier Champion du monde des constructeurs (la 340 MM Spider Vignale s'imposant durant la même année saison lors des Mille Miglia)

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

F03

Ferrari 250 Berlinetta

Apparue en 1956, la 250 GT Berlinetta « Tour de France » est le fruit des carrossiers Pinin Farina et Scaglietti.

D'une conception allégée grâce à l'aluminium, équipée du châssis de la 250 GT Boano/Ellena afin de produire rapidement 100 exemplaires et obtenir l'homologation de cette nouvelle GT. Propulsée par le V12 « Colombo », elle innove avec des ressorts hélicoïdaux à l'avant.

Avec 240 ch (puis 260 ch) elle triomphe à trois reprises, en 1957, 1958 et 1959, au Tour de France automobile en catégorie GT avec les Belges Olivier Gendebien et Lucien Bianchi, d'où son nom éponyme (après une première victoire de la GT en 1956 avec l'espagnol Alfonso de Portago), la GT berlinetta traditionnelle remportant également la toute dernière édition des Mille Miglia en 1961, avec le champion d'Europe Gunnar Andersson.

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

F04

Ferrari 121 LM

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

F05

Ferrari 500 TRC

Face à la menace Maserati en Grand Prix, Ferrari doit remplacer pour 1956 ses 500 Mondial par des 500 TR. De nombreuses modifications avaient été apportées comme une boite quatre accouplée au moteur, des carburateurs plus petits et des couvre-culasses peints en rouge.

Pour la saison 1957, Scaglietti redessine la carrosserie de la 500 TR à cause de l’arrivée d’une annexe C dans la nouvelle réglementation. La suspension à double triangulation et ressorts hélicoidaux est indépendante à l’avant mais à essieu rigide à l’arrière.

La construction des 500 TRC prit fin en 1957 mais on continuera de les voir courir pendant plusieurs années aux mains de clients. En 1957, la non moins célèbre 250 Testa Rossa (250 TR 58) prit la relève avec son V12 de trois litres et ses ailes détachées de la carrosserie.

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

F06

Ferrari 250 California

La Ferrari 250 GT California Spyder est présentée par la marque comme Ferrari 250 Granturismo Spyder California ou simplement Ferrari 250 California. Dessinée par Pininfarina et carrossée par la Scaglietti, elle est assurément l'une des plus belles Ferrari et l'un des plus beaux cabriolets de l'histoire de l'automobile. Vedette du film La Folle Journée de Ferris Bueller de 1986, elle deviendra l'une des Ferrari les plus appréciées.

Elle n'est pas à proprement parler une spider mais une déclinaison cabriolet de la berlinette contemporaine. Propulsée par le traditionnel moteur V12 Ferrari, elle sera produite à une centaine d'exemplaires, répartis à peu près équitablement entre une version châssis long (LWB pour long wheel base de 1958 à 1960) et une version châssis court (SWB pour short wheel base de 1960 à 1962).

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

F07

Ferrari 250 GTO

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

F08

Ferrari 250 LM

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

F09

Ferrari 330 GTS

En 1966, Ferrari accompagne la 330 GT 2+2 de 1964 d’un coupé 330 GTC au mois de mars lors du salon de Genève et d’un cabriolet ou spider deux places 330 GTS, présenté un peu plus tard au Salon de Paris à l’automne. La carrosserie de Pininfarina affiche des lignes élégantes et pures et un style de l’avant, caractérisé par le montage des pare-chocs en « moustaches », inspiré de la 500 Superfast, tandis que la partie arrière rappelle la 275 GTS.

La partie mécanique est identique sur les deux modèles construits sur un châssis tubulaire de 2 400 mm d’empattement qui reçoit un nouveau bloc moteur, codé 209/66 d’une conception différente mais qui reprend les caractéristiques du V12 précédent, mêmes cotes d’alésage et de course et même cylindrée de 3 967 cm3 avec 300 ch à 7 000 tr/mn et une vitesse de pointe de 245 km/h.

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

IR01

Iso Rivolta Grifo

Iso Rivolta, avec la « Grifo », voulait proposer une voiture spacieuse différente des mastodontes américains mais plus imposante que les berlinettes sportives effilées italiennes en concentrant dans le même véhicule le confort et l'espace des unes avec l'élégance et les prestations des autres.
Ce fut confié, pour la partie technique, à Giotto Bizzarrini, célèbre concepteur italien et consultant des marques Alfa Romeo et Ferrari, et à la Carrozzeria Bertone pour la partie esthétique.
Les moteurs furent des V8 Chevrolet de 5,3l puis 5,7l et enfin 7l //390 ch

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

LI01

Ligier-Maserati JS2 TDF74

La Ligier JS2 est un coupé sportif construit par Ligier entre 1971 et 1975. Il sera équipé de plusieurs moteurs, dont un Ford V6 2,6 L issu de la Capri 2600 RS (abandonné dès 1970), et un Maserati V6 de 2.7l puis 3l (en reprenant le moteur et la boîte de vitesses de la Citroën SM) qui évoluera jusqu’à 330 Ch.

Cette voiture est construite sur base d'un châssis-poutre et d'une carrosserie dessinée par Frua. Cependant, Guy Ligier lui-même a tenu à apporter des modifications au dessin original. L'équipement a été puisé dans la grande série notamment chez Peugeot et Citroën (poignées…).

La JS2 a été engagée en compétition aussi bien en rallye que sur circuit, notamment aux 24 Heures du Mans 1973, 1974 et 1975.
Une seule victoire en 1974 au tour de France Automobile (Ligier JS2-Maserati no 139) avec Gérard Larrousse, Jean-Pierre Nicolas et Johnny Rives.

Découvrir
kisspng-maserati-granturismo-car-luxury-vehicle-maserati-q-5b13b75aa2a915.6057553515280187

LI02

Ligier-Maserati JS2

La Ligier JS2 est un coupé sportif construit par Ligier entre 1971 et 1975. Il sera équipé de plusieurs moteurs, dont un Ford V6 2,6 L issu de la Capri 2600 RS (abandonné dès 1970), et un Maserati V6 de 2.7l puis 3l (en reprenant le moteur et la boîte de vitesses de la Citroën SM) qui évoluera jusqu’à 330 Ch.

Cette voiture est construite sur base d'un châssis-poutre et d'une carrosserie dessinée par Frua. Cependant, Guy Ligier lui-même a tenu à apporter des modifications au dessin original. L'équipement a été puisé dans la grande série notamment chez Peugeot et Citroën (poignées…).

La JS2 a été engagée en compétition aussi bien en rallye que sur circuit, notamment aux 24 Heures du Mans 1973, 1974 et 1975.
Une seule victoire en 1974 au tour de France Automobile (Ligier JS2-Maserati no 139) avec Gérard Larrousse, Jean-Pierre Nicolas et Johnny Rives.

Découvrir